situation


situation

situation [ sitɥasjɔ̃ ] n. f.
• 1375 « position (des étoiles) »; de situer
1(Concret) Rare Le fait d'être en un lieu; manière dont une chose est disposée, située ou orientée. emplacement, 1. lieu, position.
(1447) Cour. Emplacement d'un édifice, d'une ville. Situation d'une maison exposée au soleil levant, au midi. exposition, orientation, site (2o).
2(XVIIe) (Abstrait) Ensemble des circonstances dans lesquelles une personne se trouve. circonstance, condition, état; place, position. Examiner la situation sous toutes ses faces. Maîtriser, dominer la situation. Être maître de la situation. Être dans une triste situation (cf. En mauvaise posture). « Terrible situation : elle est infirme, enceinte et veuve » (Michelet). Situation délicate. La situation est grave mais pas désespérée. « Chaque jour la situation entre les époux devenait plus tendue, plus insoutenable » (Zola). Renverser la situation. Retournement de situation. Situation de fortune. Situation financière. « Sa situation était devenue précaire » (Martin du Gard). Situation de famille (célibataire, divorcé, etc.). Loc. fam. Vieilli Elle est dans une situation intéressante : elle attend un enfant. ⇒ position.
3Emploi, poste rémunérateur régulier et stable (impliquant un rang assez élevé dans la hiérarchie). fonction, place. Avoir une très belle situation. Se faire une situation dans une entreprise. Perdre sa situation.
4Loc. ÊTRE EN SITUATION DE (et l'inf.) :être capable de; en mesure, en passe de...; être bien placé pour... ⇒ 1. pouvoir. Être en situation de refuser.
5(1878) Ensemble des circonstances dans lesquelles un pays, une collectivité se trouve. Situation politique. Situation de fait. conjoncture. La situation internationale est grave. Situation d'urgence.
6Ensemble des relations concrètes qui, à un moment donné, unissent un sujet ou un groupe au milieu et aux circonstances dans lesquels il doit vivre et agir. La psychologie étudie l'homme en situation. « Ma position au milieu du monde [...] voilà ce que nous nommons la situation » (Sartre). (1964) EN SITUATION : dans une situation aussi proche que possible de la réalité. Mettre les gens en situation.
Ling. Contexte situationnel d'une énonciation.
7(1718 ) Moment, passage caractérisé par une scène importante, révélatrice. Situation dramatique, comique.
8Fin. État présentant le patrimoine (net) d'une personne, d'une entreprise, à un instant donné ( bilan). Spécialt, Comptab. Situation nette (comptable) : différence entre l'actif et le passif après affectation du résultat (cf. Capitaux propres).

situation nom féminin (de situer) Manière dont quelque chose, un lieu est placé par rapport à d'autres choses, d'autres lieux : Leur boutique jouit d'une très bonne situation. État de quelqu'un par rapport à son rang, à sa fortune : Améliorer sa situation. État, fonction de quelqu'un, de quelque chose dans un groupe ou dans un domaine déterminé : La situation de la France dans la Communauté européenne. Place, emploi rémunéré et stable : Avoir une belle situation. Ensemble des événements, des circonstances, des relations concrètes au milieu desquels se trouve quelqu'un, un groupe : Cette situation ne peut plus durer. Tableau des éléments qui composent le patrimoine d'une entreprise à une date donnée. ● situation (expressions) nom féminin (de situer) En situation, dans des conditions aussi proches que possible de la réalité. En situation de, en mesure de, à même de : Je ne suis pas en situation de m'opposer à ce projet. Plan de situation, plan à petite échelle indiquant la position d'un ou de plusieurs bâtiments par rapport à l'environnement. Situation de trésorerie, relevé des sommes disponibles ou réalisables à très court terme, en regard des sommes échues ou très prochainement exigibles. ● situation (synonymes) nom féminin (de situer) Manière dont quelque chose, un lieu est placé par rapport à...
Synonymes :
État, fonction de quelqu'un, de quelque chose dans un groupe ou...
Synonymes :
- état
Place, emploi rémunéré et stable
Synonymes :
- job (familier)
Ensemble des événements, des circonstances, des relations concrètes au milieu...
Synonymes :

situation
n. f.
d1./d Position, emplacement (se dit surtout en parlant d'une ville, d'une maison, d'un terrain).
d2./d Ensemble des conditions dans lesquelles se trouve qqn à un moment donné. être dans une situation difficile. Situation pécuniaire, familiale.
|| Loc. adv. En situation: dans des circonstances réelles et concrètes, et non dans l'abstrait.
|| être en situation de (+ inf.): pouvoir.
d3./d Emploi qui confère, le plus souvent, une position sociale assez élevée. Avoir une belle situation.
d4./d état des affaires; conjoncture. La situation économique, politique.
d5./d FIN Tableau indiquant l'actif et le passif d'une entreprise à une date donnée.
d6./d Moment important de l'action, dans une oeuvre littéraire.

⇒SITUATION, subst. fém.
A. — 1. Place, position qu'occupe une chose dans l'espace et que détermine son environnement. Dans le plus ou le moins de prolongement de l'apophyse située en arrière de l'articulation de la mâchoire inférieure; dans l'étendue et la situation de la fosse temporale; et enfin dans l'existence ou le défaut de l'éminence qui tient lieu d'apophyse coronoïde (CUVIER, Anat. comp., t. 3, 1805, p. 78).
En partic. Position géographique d'un lieu. Chaque histoire forme un tableau particulier: le sexe, l'âge, le tempérament, le régime, la profession du malade, y sont notés avec soin. La situation du lieu, son exposition, la nature de ses productions, les travaux de ses habitans, sa température, le tems de l'année, les changemens que l'air a subis durant les saisons précédentes (CABANIS, Rapp. phys. et mor., t. 1, 1808, p. 22). Tout dépendait donc de la situation de l'île, de son isolement sur le Pacifique, ou de sa proximité des archipels (VERNE, Île myst., 1874, p. 98).
Vieilli. Synon. de site. L'habitation du père Schmitt me convient, je cultiverai un petit jardin, je me promenerai, je m'amuserai à peindre toutes les belles situations des environs (SÉNAC DE MEILHAN, Émigré, 1797, p. 1644).
CONSTR. Plan de situation. Plan qui établit l'emplacement sur le terrain des parties bâties dans le respect des contraintes fixées par les services de l'urbanisme de la commune. (Ds Lar. Lang. fr.).
2. Vx. Position, posture d'une personne ou d'un animal. (Dict. XIXe et XXe s.).
En partic. Une des dix catégories d'Aristote concernant les positions du corps humain (d'apr. AUR.-WEIL 1981).
B. — Au fig.
1. Ensemble des conditions matérielles ou morales dans lesquelles se trouve une personne
a) à un moment donné. Situation affreuse, avantageuse, critique, cruelle, déplorable, épouvantable, exceptionnelle, favorable, mauvaise, pénible; être dans une fâcheuse, une fausse, une triste situation; examiner, retourner, renverser la situation; retomber dans la même situation. Il fallait aussi examiner en détail la fabrication des mousselines brodées, savoir le prix de revient et se mettre en état d'exposer la situation morale et physique des travailleurs et des travailleuses (GOBINEAU, Pléiades, 1874, p. 166):
1. Tout d'abord, et que ce soit ou non par l'effet d'une coïncidence, c'est à partir de ce dimanche qu'il y eut dans notre ville une sorte de peur assez générale et assez profonde pour qu'on pût soupçonner que nos concitoyens commençaient vraiment à prendre conscience de leur situation.
CAMUS, Peste, 1947, p. 1299.
Être dans une situation intéressante. [Concernant une femme] Être enceinte. Sa robe de soie noire ondée, fort échancrée suivant la mode du temps, permettait aux moins clairvoyants de voir que Mme de Maurepas était dans ce que les Anglais appellent une situation intéressante (NERVAL, Fayolle, 1855, p. 15). Quant aux bonnes amies, elles sont toutes dans une situation intéressante (FRANCE, Vie littér., 1891, p. 111).
b) à un point de vue donné. Situation administrative, financière, juridique, matérielle, militaire, pécuniaire; situation de fortune; situation familiale, irrégulière; situation de famille; régulariser sa situation. Il s'informa sur-le-champ de la situation de nos affaires, et quoiqu'il fût fort jeune, et borné dans ses moyens, il paya tout, d'un air qui marquait la plus grande affection pour ma sœur et pour moi (RESTIF DE LA BRET., M. Nicolas, 1796, p. 113). Je travaille comme une brute. — Oui, tu dois avoir une sale vie, dit Louis avec sympathie. Mais aussi tu t'es fait une situation littéraire de premier ordre. Ça ne m'étonne pas d'ailleurs, j'ai toujours été convaincu que tu finirais par t'imposer (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p. 248).
Être en situation de + inf. Être à même de. On savait quelles avaient été les fréquentations de son père, on savait donc quelles étaient les siennes, avec quelles personnes il était « en situation » de frayer (PROUST, Swann, 1913, p. 16).
(Être) l'homme de la situation. (Être la) personne qui arrive au bon moment généralement pour résoudre les difficultés présentes. Si tu m'objectes encore que tu ne sais pas ce que signifie: être l'homme de la situation, et que, sans être une raison, ça n'a plus même le mérite d'être une comparaison, je pousserai la condescendance jusqu'à l'excès en t'assurant que Storch ne répond pas aux aspirations et aux besoins de l'époque (GOBINEAU, Pléiades, 1874, p. 106).
Être à la hauteur de la situation. Avoir les qualités requises pour vaincre les difficultés du moment. Dubouloy: (...) il faudrait une diversion (...) Roger: (...) mon cher! tu seras à la hauteur de la situation (DUMAS père, Demois. St-Cyr, 1843, I, 5, p. 106).
2. a) Position, rang, importance qu'occupe une personne dans la société. Situation sociale; situation bien établie, bien assise; une haute situation. Ce n'était pas sans une mortelle répugnance que ces deux êtres si opposés par nature et par situation s'étaient acceptés l'un et l'autre, et, pendant la vie de mon père, elles s'étaient trop disputé son cœur pour ne pas se haïr un peu (SAND, Hist. vie, t. 2, 1855, p. 243).
Loc. adj. De situation + adj. Un électorat en moyenne ici [dans cette circonscription] plus âgé et de situation sociale plus élevée (L'Humanité, 25 mars 1967).
b) Emploi rémunéré, stable, et généralement bien considéré. Un belle situation; une situation brillante, stable; perdre, procurer une situation. Figurez-vous, dans la société d'aujourd'hui, ce monstre: un homme sans situation, et qui n'est pas ambitieux, un homme pauvre, et qui n'aime pas l'argent. Que n'a-t-il assez de dévotion pour aller au couvent! (MONTHERL., Célibataires, 1934, p. 758):
2. Je t'aime, disait Cyril dans mes cheveux. Je lâche le droit, on m'offre une situation intéressante... un oncle... J'ai vingt-six ans, je ne suis plus un petit garçon, je parle sérieusement.
SAGAN, Bonjour tristesse, 1954, p. 106.
3. Ensemble des conditions politiques, économiques, sociales, militaires, etc. dans lesquelles un pays, une collectivité se trouvent à un moment donné. Situation européenne, internationale; décrisper, normaliser la situation. Et de là, comment reprendre le mouvement en avant, comment reconquérir la ligne des hauteurs qui dominent la rive droite de la Seine et qu'occuperaient les Allemands? Joffre et son état-major hésitaient, étudiaient l'ensemble de la situation, guettaient la circonstance, ajournaient (BARRÈS, Cahiers, t. 11, 1918, p. 327). Pour la situation intérieure, vos pouvoirs sont pratiquement discrétionnaires (DE GAULLE, Mém. guerre, 1954, p. 522).
En partic. Situation sociale. Le rapport sur la situation sociale examine successivement les facteurs suivants (...) conditions sanitaires, alimentation et instruction, habitation, enseignement et moyens de diffusion de la pensée, conditions de travail et d'emploi, circonstances spéciales affectant les niveaux de vie et mœurs généraux et du bien être (Rapport préliminaire sur la situation soc. dans le monde, New York, 1952, p. 2).
4. État dans lequel se trouve une chose à un moment de son évolution. À partir d'une situation d'équilibre initial des balances extérieures, la région qui bénéficie du taux d'accroissement le plus élevé de sa productivité acquiert un excédent net d'exportations vers l'autre région (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 224).
5. Spécialement
a) DR. Conditions de vie dont jouit une personne, un groupe, un peuple dans une société particulière. La situation des Juifs en U.R.S.S.; la situation des Indiens en Amérique. Dix lignes d'un seul homme dans un journal peuvent bouleverser des dizaines de millions d'existences. L'Europe en est revenue à la situation des peuples d'Asie. La migraine d'un sultan met un empire sens dessus dessous, et tous les voisins par-dessus le marché (AMIEL, Journal, 1866, p. 285).
b) ÉCON., FIN. Relevé des éléments qui composent le patrimoine d'une personne, le bilan d'une entreprise ou d'un organisme financier, l'état d'un compte, etc. à une date précise. Situation comptable, nette; situation d'un compte; situation de caisse, du marché, de trésorerie. Comme un cigare traînait sur la table du chef, dans la débandade des livrets et des états de situation, il le prit, l'examina un instant, de tout près, puis, négligemment, le porta à ses lèvres (COURTELINE, Train 8 h 47, 1888, p. 47). Rente de situation.
c) LING. Ensemble des conditions de production de l'énoncé, extérieures à l'énoncé lui-même et influant sur sa réalisation (personnalité des locuteurs, environnement, moment, etc.) (d'apr. D. D. L. 1976).
d) LITT., THÉATRE. Moment caractéristique de l'action d'une œuvre littéraire ou dramatique. Situation comique, tragique. Cet admirable roman des Misérables (...) semblait défier toute adaptation scénique. Les situations, ces fameuses situations dont se préoccupe tant le théâtre moderne au détriment des mœurs et des caractères, y sont très rares (A. DAUDET, Crit. dram., 1897, p. 86). Ce génie de transformations est d'ailleurs essentiellement poétique, puisqu'il préside aussi bien à la formation des métaphores et des figures, par lesquelles le poète joue de la multiplicité des expressions, qu'à la création des personnages et des situations du théâtre (VALÉRY, Variété IV, 1938, p. 105).
Mot, vers de situation. Mot, vers qui tire tous ses effets du moment précis, des circonstances où il est dit. Ah! ce Léon! Il n'y a que lui pour avoir des mots de situation (COLETTE, Cl. ménage, 1902, p. 180).
Personnage en situation. Personnage que la mise en scène projette au premier rang, vers lequel l'attention du spectateur doit se porter. Ses bonshommes étaient en situation, son décor montrait une espèce de couleur locale, son ébauche de tableau faisait tableau (GONCOURT, Man. Salomon, 1867, p. 41).
e) PHILOS. [Dans la philos. existentielle] Ensemble des relations concrètes qui déterminent l'action de l'être humain à un moment donné de son histoire (d'apr. THINÈS-LEMP. 1975). L'homme n'est qu'une situation: un ouvrier n'est pas libre de penser ou de sentir comme un bourgeois; mais pour que cette situation soit un homme, tout un homme, il faut qu'elle soit vécue ou dépassée vers un but particulier (SARTRE, Sit. II, 1948, p. 27).
P. ext. En situation. Dans des conditions très proches de la réalité. Ces essais sur le circuit de M. vont permettre aux concurrents (d'une course d'automobiles) de procéder en situation à la mise au point des voitures (L'Action automobile et touristique, juin 1970 ds GILB. 1980). Ces méthodes audio-visuelles mettent l'élève « en situation », c'est-à-dire qu'elles lui présentent un certain nombre d'images qui le plongent dans le milieu étranger dont il apprend la langue (Réalités, avr. 1973 ds GILB. 1980).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1447 [ms. de 1469] « emplacement d'un édifice » (JEAN WAUQUELIN, Girard de Roussillon, éd. L. de Montille, p. 35 ds GDF. Compl.); b) 1531 [éd.] « position » (RAOUL DE PRESLES, Cité de Dieu, V, 2 ds DELB. Notes mss: la situation des estoilles); 2. 1676 [éd.] « ensemble des circonstances dans lesquelles un pays, une collectivité se trouve » (BOUHOURS, Rem. nouv. sur la langue fr., p. 496); 3. a) av. 1680 la situation où sont les choses (LA ROCHEFOUCAULD ds Trév. 1704); b) ) 1695 « ensemble des circonstances dans lesquelles une personne se trouve » (BOISGUILBERT, Le détail de la France sous le règne présent, p. 35); ) 1872 être dans une situation intéressante « attendre un enfant » (LARCH., s.v. intéressante); c) 1873 « emploi, poste rémunérateur régulier et stable » (ZOLA, Ventre Paris, p. 866); 4. 1714 être en situation de + inf. « être en mesure de » (LA MOTTE, Discours sur Homère, p. 83); 5. 1718 « moment critique dans l'action d'un drame, d'un roman » (Ac.); 6. ca 1928 philos. (G. MARCEL d'apr. FEW t. 11, p. 664b). Dér. de situer; suff. -(a)tion; 3 b calque de l'angl. to be in an interesting condition, situation, state, att. dep. 1748 ds NED Suppl.2, v. aussi intéressant. Fréq. abs. littér.:9 081. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 12 264, b) 10 883; XXe s.: a) 9 421, b) 16 659.
DÉR. 1. Situationnisme, subst. masc., pol. Mouvement anarchiste international qui lutte contre les structures actuelles de la société. Deux ouvrages semblent marquer une décision nouvelle du situationnisme de se poser comme doctrine de vie et d'action: précisant et diffusant son vocabulaire, il attaque à découvert ce qu'il veut détruire, c'est-à-dire à peu près tout, et il intéresse l'opinion à sa lutte (Le Monde, 14 févr. 1968 ds GILB. 1980). []. 1re attest. 1958 (Internat. situationniste, Paris, éd. Champ libre, 1975, n ° 1, juin, reprod. en fac-sim., p. 13); de situation, suff. -isme. 2. Situationniste, adj. et subst., pol. a) Adj. Qui appartient au situationnisme ou se reconnaît dans ce mouvement. La diffusion du manifeste « situationniste » avait provoqué une levée de boucliers dans les milieux universitaires (Le Figaro, 15 déc. 1966 ds GILB. 1980). b) Subst. Personne se réclamant du situationnisme. Les « situationnistes » sont contre (...) les vieux partis, parce qu'ils sont vieux; contre les partis nouveaux, parce qu'ils vieilliront; contre l'Université, qui fabrique, disent-ils, les cadres d'une société sans liberté, etc. (Le Figaro, 17 déc. 1966 ds GILB. 1980). []. 1re attest. 1958 adj. et subst. (Internat. situationniste, op. cit., p. 13 et 21); de situation, suff. -iste d'apr. situationnisme.
BBG. — BLOCHW.-RUNK. 1971, p. 167 (s.v. situationniste), 202 (s.v. situation d'ensemble). — DUB. Pol. 1962, p. 419. — KERBRAT-ORECCHIONI (C.). L'Énonciation de la subjectivité dans le lang. Paris, 1980, pp. 206-208. — LANCASTER (H. C.): Situation as a term in litterary criticism. Mod. Lang. Notes 1944, t. 59, pp. 392-395. — MULLER (Ch.). Fréquence des mots et stat. lex. Fr. mod. 1978, t. 46, p. 2 (s.v. situation de discours). — SPITZER (L.). Situation as a term in literary criticism again. Mod. Lang. Notes. 1957, t. 72, pp. 124-128.

situation [sitɥɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1375, « position (des étoiles) »; de situer.
———
I (Concret).
1 Le fait d'être dans un lieu (→ Pénétration, cit. 1).Place qu'occupe une personne dans un espace (→ Orchestique, cit.); manière dont une chose est disposée, située ou orientée (dans un système de repères). Disposition, emplacement, endroit, lieu (2.), position. || La situation du radius est oblique, et celle du cubitus (cit.) droite (Paré). || Mots qui désignent une situation particulière : après, avant, bas, dessous, dessus, haut, sur, sous; chez, contre, dans, devant, hors, parmi, proche, sous, sur, vers, etc. Position.Vx. || Géométrie de situation (analysis situs) : la topologie.
(1447). Cour. Emplacement (d'un édifice, d'une ville). || Situation d'une maison exposée au soleil levant, au midi. Exposition (C., 1.), orientation (B.). || Situation d'une forteresse, d'une place. Assiette (II., 1.), position (supra cit. 4).Situation d'une ville, d'un village. Site (A., 2.); → Entrepôt, cit. 3; garantir, cit. 16.
2 Vx. Attitude, posture d'une personne (cf. Rousseau, l'Émile, I).
———
II (Abstrait; XVIIe).
1 Vx. Disposition morale, état psychologique (de qqn). || L'influence (cit. 16) d'un bon souper sur la situation de leur esprit.
2 Ensemble des circonstances dans lesquelles une personne se trouve; ensemble des relations qui unissent (qqn, une collectivité) à son milieu, à la société; ensemble des données qui caractérisent une évolution, une action (à un moment donné). Circonstance(s), condition, état; place.
a (Personnes). || Situation d'une personne, durant un temps. État (supra cit. 29), position. || Se trouver, se voir dans telle situation (→ Positif, cit. 10). || Retomber finalement dans la même situation. → Se retrouver au même point, à la case départ. || Examiner la situation sous toutes ses faces. || Dominer la situation. || Situation brillante (→ Aussi, cit. 33), heureuse, avantageuse, prospère. Prospérité (→ Dans une bonne passe). || Être dans une triste situation (→ Mal en point, en mauvaise posture, dans de sales draps, n'être pas à la noce). || Situation critique, délicate (→ Jouer, cit. 53), désespérée, fâcheuse. Affaire(s). || Renverser la situation. || Retournement de la situation. || Situation fausse (→ Louvoiement, cit.; perfidement, cit. 1). || Situation cornélienne. — ☑ Loc. fam. Être dans une situation intéressante : attendre un enfant, être enceinte.
1 Chaque jour, la situation entre les époux devenait plus tendue, plus insoutenable. Un éclat, qui devait tout briser, était imminent.
Zola, Thérèse Raquin, XXX.
Situation de fortune. || Situation financière, pécuniaire (cit. 3), matérielle (→ 3. Plan, cit. 5).Situation de famille (→ Inquiéter, cit. 18), familiale (→ Orientation, cit. 1).Spécialt (dans les relations de couple). || Situation irrégulière (cit. 4), équivoque (→ Légation, cit.). || Régulariser, légitimer (cit. 2) sa situation, en épousant la personne avec qui on a une liaison.
2 Néanmoins, pendant les derniers mois de son séjour à l'étranger, sa situation était devenue précaire : il se trouvait, pour l'instant, dans l'impossibilité de toucher à ses capitaux (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. III, p. 50.
Loc. (1738). Être en situation de… (suivi de l'inf.). Capable; → En mesure, en passe de…; être bien placé pour… Pouvoir.
b (XVIIIe). Ensemble des circonstances dans lesquelles un pays, une collectivité se trouve. || La situation actuelle de la France, de l'Afrique. || Situation politique (→ Discourtois, cit. 2). || Situation de fait. Conjoncture, état (de choses). || Situation critique. Crise. || Gouvernement qui domine (cit. 20) la situation; ministre qui reste maître (cit. 57) de la situation (→ Commander, diriger les événements). || Situation internationale tendue.Rétablir une situation militaire désespérée (→ aussi Extrémité, cit. 4).Situation économique, sociale. || La situation est bonne, médiocre, mauvaise, meilleure.
3 Philos., sociol. et psychol. Ensemble des relations concrètes qui, à un moment donné, unissent un sujet ou un groupe au milieu et aux circonstances dans lesquels il doit vivre et agir. || Situation limite (Jaspers). || Morale de situation. || La psychologie étudie l'homme en situation.Psychol. || Test de situation.Situations, recueils d'articles et d'essais de Sartre.
3 Ma position au milieu du monde (…) c'est-à-dire la découverte des dangers que je cours dans le monde, des obstacles que je peux y rencontrer, des aides qui peuvent m'être offertes (…) voilà ce que nous nommons la situation.
Sartre, l'Être et le Néant, p. 633.
(1964). || En situation : dans une situation aussi proche que possible de la réalité. || Mettre les gens en situation.
4 Spécialt. a (1718). Théâtre, littér. Moment, passage caractérisé par une scène importante, révélatrice (→ Intrigue, cit. 11; naturel, cit. 21; obtenir, cit. 8). || Situation dramatique, comique (→ 2. Rire, cit. 3). || Mot, vers de situation, qui tire sa force, sa beauté de la situation où se trouve le personnage qui le prononce.Ce mot est bien en situation.
b Dr. || Situation juridique (→ Gérance, cit.; et aussi neutralité, cit. 5).Situation administrative d'un fonctionnaire. Position.Situation militaire.
Condition qui est faite à (une personne, un groupe) dans la société. || La situation des esclaves chez les Hébreux (→ aussi 3. Mosaïque, cit.). || La situation des Indiens des réserves (cit. 18).
5 Rang, rôle, importance (d'une personne) dans la société; fortune qui donne ce rang. Condition (I., 4.), degré (de l'échelle sociale), état (II., 2.), fortune (III., 2.), position, rang. || Penser à la situation de ses enfants. Avenir. || Les diverses situations sociales (→ Avatar, cit. 6). || Être placé dans une haute (cit. 42) situation, jouir d'une situation élevée (→ Être au pinacle, au sommet).
4 Il n'avait pas à proprement parler de situation, mais il avait ce qu'on appelle une grande situation, et que les plus grandes situations ne donnent pas toujours. Quand un provincial ou un étranger demandait qui c'était, on disait toujours : « C'est très difficile à vous expliquer, ce que c'est. Mais enfin c'est quelqu'un de très bien, c'est tout ce qu'il y a de mieux. »
Proust, Jean Santeuil, Pl., p. 727.
REM. La première occurrence concerne la valeur ci-dessous.
(1873). Emploi, poste (le plus souvent en parlant d'un travail salarié, non manuel, régulier, stable, impliquant un rang assez élevé dans la hiérarchie). Emploi (supra cit. 11), fonction, place (III., 5.), position (cit. 13), 3. poste (I., 2.). || Situation assise, stable, brillante. || Se faire une situation dans une entreprise (→ Faire son trou). || Perdre sa situation. || Ce n'est pas une situation, à peine un travail, un job…
5 (…) je ne souhaite pas à mon fils d'être un artiste de génie. Je préférerais, avec son intelligence réelle et toutes les relations de son père, le voir parvenir un jour, dans les ambassades ou dans la haute administration, à une situation importante, rémunératrice et considérée.
Proust, Jean Santeuil, Pl., p. 203.
6 (1770). Fin. Tableau qui présente les éléments constituant le doit et l'avoir, le patrimoine d'une personne ou d'une entreprise à une date déterminée ( aussi Bilan). || Établir une situation (→ Renommée, cit. 4). || Fournir une situation à la banque. || État (cit. 63) de situation. || Situation de trésorerie. || Situation d'un compte ( Position, I., 6.), d'une caisse. || Situation nette : les fonds propres d'une entreprise, son actif diminué des dettes.
DÉR. Situationnisme.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Situation — «Situation» Sencillo de Yazoo del álbum Upstairs at Eric s Publicación 1982 Formato Disco de vinilo de 7 y 12 pulgadas CD desde 1996 Grabación 1982 …   Wikipedia Español

  • situation — Situation. s. f. v. Assiete, position d une maison, d un chasteau, d un jardin &c. Belle & bonne situation. situation avantageuse, commode, agreable. voilà une vilaine situation. Il se dit aussi, Des hommes & des animaux; & signifie, La position …   Dictionnaire de l'Académie française

  • situation — sit‧u‧a‧tion [ˌsɪtʆuˈeɪʆn] noun [countable] a combination of all that is happening and all the conditions that exist at a particular time and place: • I d better go and see the boss and explain the situation. • In view of the company s financial …   Financial and business terms

  • situation — is a useful noun for expressing the meaning ‘a set of circumstances, a state of affairs’, especially when preceded by a defining adjective, e.g. the financial situation, the political situation, etc. It is less useful, indeed often redundant,… …   Modern English usage

  • Situation — Sit u*a tion, n. [LL. situatio: cf. F. situation.] 1. Manner in which an object is placed; location, esp. as related to something else; position; locality site; as, a house in a pleasant situation. [1913 Webster] 2. Position, as regards the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Situation — Sf std. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. situation, zu frz. situer in die richtige Lage bringen , aus ml. situare, zu l. situs m. Lage, Stellung , dem PPP. von l. sinere (situm) niederlassen, niederlegen, hinlegen . Zu dem weniger… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • situation — [n1] place of activity bearings, direction, footing, latitude, locale, locality, location, locus, longitude, position, post, seat, setting, site, spot, stage, station, where, whereabouts; concept 198 situation [n2] circumstances, status ballgame* …   New thesaurus

  • situation — late 15c., place, position, or location, from M.L. situationem (nom. situatio), from L.L. situatus, pp. of situare (see SITUATE (Cf. situate)). Meaning state of affairs is from 1750; meaning employment post is from 1803. Situation ethics first… …   Etymology dictionary

  • Situation — »‹Sach›lage, Stellung, ‹Zu›stand«: Das Fremdwort wurde im späten 16. Jh. – zuerst in der heute veralteten Bedeutung »geographische Lage; Lageplan; Gegend« – aus gleichbed. frz. situation entlehnt, einer Substantivbildung zu frz. situer »in die… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Situation — [Aufbauwortschatz (Rating 1500 3200)] Auch: • Lage Bsp.: • Deutschlands Lage im Zentrum Europas brachte viele Schwierigkeiten mit sich. • Peter war in einer schwierigen Lage. • Das ist eine schwierige Situation …   Deutsch Wörterbuch


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.